TV5MONDE Dakar : carte postale interactive : reportages photographiques, sons, vidéos, panoramiques 360°, musique et ressources documentaires.

A la découverte d'une ville du monde avec TV5MONDE 

  Le village de Yoff, situé à quelques kilomètres à peine de Dakar, est caractérisé par une très longue histoire. Cette histoire est surtout liée à celle d’un peuple : les Lébous; les derniers installés dans la presqu’île du Cap-Vert depuis plus de quatre siècles.

  Village de pêcheurs, Yoff est détenteur de traditions culturelles et nautiques vieilles de plus de 600 ans. Jusqu'à nos jours, la pêche et ses activités connexes constituent la principale source de revenu de la population.

Les pêcheurs opérant au niveau de Yoff sont d'un nombre variable selon les saisons. Du fait du système d'émigration des pêcheurs et du nombre de pêcheurs occasionnels pendant les vacances (élèves et étudiants), il s'avère très difficile de disposer des chiffres exacts. Le nombre de pêcheurs varie ainsi entre 2000 et 3500. Ces pêcheurs sont non seulement des autochtones, mais aussi des immigrants d'origine Saint-louisienne (les Guet Ndar) de Kayar ou de la petite côte.

A Yoff, la pêche est essentiellement artisanale avec des moyens techniques relativement modernes. Malgré les moyens techniques limités et la pêche industrielle effectuée au large par les chalutiers modernes, la production annuelle de la pêche de Yoff avoisine toujours les 40 000 tonnes. Elle peut même atteindre 50 000 à 60 000 tonnes selon les saisons. Les espèces débarquées varient selon les saisons : sardinelle, voiliers, thon, espadon, dentées aux gros yeux, pageots, lotte, etc.

Il existe de nombreux types de pêche pratiqués au village. La senne tournante est une senne longue de 350 à 400 mètres. Sa pratique doit s'effectuer à l'aide de deux pirogues motorisées ainsi que divers matériels et instruments de travail (anneaux, ancre, bave, codage, bouillon etc.) avec une équipe de 15 pêcheurs au moins. D'une chute de 40 mètres, la senne tournante est un filet actif dans lequel sont capturés les poisons par encerclement.

La senne de plage est elle pratiquée par les quartiers ayant un matériel communautaire, cette technique de pêche nécessitant d'importants moyens humains pour le débarquement. La pêche à la ligne et la ligne glacière est la technique pratiquée par une très grande majorité de pêcheurs à Yoff, autochtones comme immigrants. La pêche à la ligne glacière intègre des innovations technologiques comme l'utilisation de caisses isothermiques pour la conservation des poissons à bord des pirogues longues de 3 à 7 m. Quant à la plongée, elle est pratiquée par une infime minorité de pêcheurs.

Yoff à une flottille variant entre 50 et 500 pirogues selon les saisons. C'est un parc piroguier presque entièrement motorisé.

 

  Les femmes prennent le relais
Une fois le poisson débarqué, ce sont généralement les femmes, épouses ou parentes des pêcheurs, qui assurent le commerce de détail. En 1991, l'enquête monographique de Yoff dénombrait 420 détaillantes sur la plage de Yoff. Faute de moyens de transport adéquats, les marchés desservis sont les plus proches : Yoff, Ouakam, Parcelles Assainies pour celles qui ne vendent que sur la plage. C'est un métier qui a connu une régression du fait des mareyeurs. Intermédiaires entre pêcheurs et commerçants locaux, ces derniers négocient directement avec les premiers en pleine mer où ils se rendent en pirogue, ou sont représentés par des "plongeurs". Les mareyeurs approvisionnent des usines et font de l'exportation.

Quant à la transformation artisanale, c'est aussi une activité essentiellement féminine permettant d'absorber le surplus de la production en transformant les invendus et les poissons pourris. Certains poissons transformés en salé-séché sont destinés à l'exportation

Les principales techniques de transformation sont : les produits fermentés (Guedj - yet), les produits salés et séchés (salé, tambadieng), les produits séchés (pagne, yasse, féré féré, aileron) et les produits fumés (kétiah, metorah).


Copyright © 2001 TV5
Retour haut de page