TV5MONDE Dakar : carte postale interactive : reportages photographiques, sons, vidéos, panoramiques 360°, musique et ressources documentaires.

 
A la découverte d'une ville du monde avec TV5MONDE 

  


Biographie

Dix dates clés

1906 naissance à Joal, Sénégal

1935 premier agrégé africain de grammaire

1945 élu député du Sénégal

1956 maire de Thiais, Sénégal

1959 ministre-conseiller du gouvernement de la République française

1960 premier président de la République du Sénégal


1966 organisateur du Ier festival mondial des arts Nègres

1980 démission des fonctions présidentielles

1983 élection à l'Académie française

2001 s'éteint à Verson dans le Calvados
Léopold Sédar Senghor, ancien président de la République du Sénégal, s'est éteint jeudi 20 décembre 2001 dans son domicile normand de Verson, en France. Celui que l'on a surnommé le " chantre de la négritude " était âgé de 95 ans.

C’est en octobre 1906, à Joal (130km à l'est de Dakar) que naît Léopold Sédar Senghor. Catholique de confession, homme de lettres, poète, conteur, penseur, homme d’action, il a été le premier président du Sénégal indépendant, de 1960 à 1980.

Successivement réélu en 1963, 1968, 1973 et 1978, il a volontairement quitté le pouvoir le 31 décembre 1980 en faveur d'Abdou Diouf, son Premier ministre d'alors. L'ancien chef d'Etat a toujours expliqué avoir fait de la politique par accident, soulignant que sa véritable vocation était l'enseignement et la culture en général. Il vivait depuis plusieurs années retiré en Normandie avec sa femme une Française orginaire de la région.

" Immortel " il l'était devenu, suivant la dénomination réservée aux membres de l’Académie française, en entrant sous la coupole en 1983. Immortel il restera, surtout dans le cœur de tous ceux et celles pour lesquels le dialogue des cultures, que Senghor a professé toute sa vie, est un combat permanent.

Sur les traces de Senghor
L’exercice est difficile : tracer le portrait d’un homme qui ne souhaitait plus s’exprimer en public et à propos duquel tant d’autres ont écrit. Au départ, l’idée était tout autre : demander au Président Senghor de nous parler de son vivant de Dakar, des hommes, des femmes, des enfants de cette ville à découvrir, des lieux qu’il avait préférés ou simplement fréquentés, de feuilleter avec nous un album, le sien, qui est aussi celui de tout un peuple, le peuple du Sénégal. Mais ce ne fut pas possible.

Alors l’idée évolua : chercher dans les écrits des autres, de ceux qui avaient pu le rencontrer, l’approcher, voire l’étudier la trace de ce petit garçon de Joal, fils de Basile Diogoye Senghor et de Gnilane Bakhoum, devenu l’enfant prodige du couple et de l’Afrique tout entière. L’exercice est pour le moins ardu tant les documents sont importants. Il y a les spécialistes du poète, ceux de l’homme politique, sans oublier ceux de la Négritude ou encore ceux de l’Académie, et puis… les historiens, les philosophes, les sociologues, les journalistes… Ce ne fut pas possible.


L’étudiant au Lycée Louis-le-Grand en 1931

Mais l’idée était tenace. Aussi tenace que l’enfant prodige de Joal, que l’étudiant du lycée Louis-le-Grand, que le compagnon d’Aimé Césaire et de Léon Damas, que le premier agrégé de grammaire africain de l’Université de Paris, que le défenseur de la francophonie, que l’animateur du Premier Congrès international des Artistes noirs, que le Président des Sénégalais, que le premier convive au banquet de l’Universel.


Avec Charles de Gaulle
en 1964

Alors l’idée eut une autre idée. Ecouter la voix de Senghor, de celui qui se rappelle Joal et les rhapsodies de ses griots, de celui qui célèbre la femme noire et chante sa beauté, de celui qui s’avoue fatigué " de n’aller nulle part quand me déchire le désir de partir ", de celui qui célébra son pays en lui donnant son hymne… de celui qu’il faut écouter pour se faire une idée.

Bibliographie des oeuvres de Senghor :

Poésie :
Chants d'ombre, éd. du Seuil, 1945
Hosties noires, éd. du Seuil, 1948
Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française, précédée de Orphée noir par Jean-Paul Sartre, éd. PUF, 1948
Chants pour Naëtt, éd. du Seuil, 1949
Ethiopiques, éd. du Seuil, 1956
Nocturnes, éd. du Seuil, 1961
Lettres d'hivernage, éd. du Seuil, 1973
Élégies majeures, éd. du Seuil, 1979
La Poésie de l'action, dialogue, éd. Stock, 1980
Œuvre poétique (complète), éd. du Seuil, 1990

Politique :
Pierre Teilhard de Chardin et la Politique africaine, éd. du Seuil, 1962
Liberté 1 : Négritude et Humanisme, discours, conférences, éd. du Seuil, 1964
Liberté 2 : Nation et Voie africaine du Socialisme, discours, éd. du Seuil, 1971
Liberté 3 : Négritude et Civilisation de l'Universel, discours, éd. du Seuil, 1977
Liberté 4 : Socialisme et Planification, discours, éd. du Seuil, 1983
Liberté 5 : Le dialogue des cultures, éd. du Seuil, 1992


Conte :
La belle histoire de Leuk le lièvre, en collaboration avec Abdoulaye Sadji, Editions Hachette

Essais :
Léopold Senghor, la poésie de l’action, entretien avec Mohamed Aziza,
Editions Stock
Black Ladies, photos Ommer Uwe, éd. Jaguar, 1986
Ce que je crois : Négritude, francité, et civilisation de l'universel, éd. Grasset, 1988

 
LIENS
En savoir plus :
http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/lettres/senghor.html
L'académie de Lyon propose quelques ressources en ligne sur Léopold Sédar Senghor : liens, oeuvres de Senghor, bibliographie détaillée sur la littérature négro-africaine et la négritude et plus généralement sur l'Afrique et le Sénégal.

http://www.academiefrancaise.fr/immortels/base/academiciens/fiche.asp?param=666
Les académiciens doivent leur surnom d'"immortels" à la devise " À l'immortalité ", qui figure sur le sceau donné à l'Académie par son fondateur, le cardinal de Richelieu. Léopold Sédar Senghor entre à l'Académie Française en 1983 au fauteuil 16, prenant la succession d'Antoine de Lévis Mirepoix. Biographie, liste de ses oeuvres et discours.

http://www.ac-reims.fr/datice/lettres/lycee/senghor/senghor.htm

En collaborations avec le Ministère de l'Education, l'académie de Reims propose ici une analyse du troisième recueil de poèmes de Senghor, "Ethiopiques", ouvrage de maturité qui rassemble les principaux traits de son univers poétique et les grandes images fondatrices de sa poésie.


Copyright © 2001 TV5MONDE
Retour haut de page