TV5MONDE Dakar : carte postale interactive : reportages photographiques, sons, vidéos, panoramiques 360°, musique et ressources documentaires.

A la découverte d'une ville du monde avec TV5MONDE 

  La gastronomie au Sénégal, c’est une affaire de femmes et tenir un restaurant moderne, y présenter une bonne cuisine à base de céréales locales a toujours été le pari de Bineta Diallo Dioh. Au cœur de Dakar, les plats de cette pionnière, plusieurs fois primée, attirent une clientèle de plus en plus nombreuse.

Au restaurant de Bineta
Au " Restaurant Point d’Interrogation ", en plein cœur de Dakar, non loin du centre culturel français, il y a longtemps que Lamine et Cheikh ont vidé leurs assiettes. Signe d’un bon repas, chacun, à sa façon, fait promener dans ses dents un fétu de bois. " Il y a deux ans qu’on a découvert ce coin. Depuis, on vient ici presque tous les jours ".

Dans ce restaurant en effet, des plats succulents à base de fonio, riz local, mil, maïs et niébé sont régulièrement servis. " Pour faire manger mes clients, je leur propose du couscous de mil en garniture avec du thiof (mérou ) grillé ", explique la patronne. Bineta apporte aussi des innovations dans la préparation des mets locaux. C’est le cas des croquettes, boulettes et galettes de fonio. Ou du Yassa à base de riz entier local, qui remplace avantageusement le riz brisé importé.

" Le " Consommez Sénégalais ", je ne le voyais pas dans la réalité. Pour moi c’était un slogan creux. Mais ici, on le vit ", plaide Cheikh. Bineta reçoit entre 150 et 200 personnes par jour dans son restaurant. Parmi eux, on compte des clients étrangers, mais aussi des diabétiques, envoyés par l’hôpital pour manger du fonio, recommandé pour cette maladie. " Mon couscous au fonio est même pafois vendu en sous-traitance à un grand restaurateur étranger ", confie Binieta. Autant dire que chez ce cordon bleu, les marmites sont toujours au feu. Et Bineta est maintenant consultée pour ses services de traiteur, spécialisés dans les cocktails, les buffets et autres manifestations.

Le restaurant de Bineta
En mars dernier, elle a remporté au Mali le prix "Cuisine d’Afrique ", pour lequel concouraient le Mali bien sûr, mais aussi le Bénin, le Burkina et le Sénégal. Deux ans auparavant, elle avait gagné haut la main le prix " Ecumoire d’or ", d’un autre concours organisé au Sénégal. La restauratrice ne compte pas s’arrêter là, et même si les impôts, pour ses 14 salariés, sont un peu salés, elle envisage faire partager son expérience à d’autres cordons bleus. Des femmes bien sûr…
- Agence Syfia -

La gastronomie est un des joyaux du Sénégal. Avec peu d’ingrédients, les ménagères arrivent à proposer toute une panoplie de plats et de desserts. Voici deux recettes relativement simples à réaliser.

- Yassa au poulet (riz sauce oignon)
- Tieboudien (riz au poisson)

Le yassa, un plat très appétissant
- Le Yassa au poulet (riz sauce oignon) est une recette simple, rapide et délicieuse

Ingrédients pour 4 personnes :
- 1 poulet
- 4 citrons
- 4 gros oignons
- 4 cuillère à soupe d’huile d’arachide
- 250 g de riz
- sel/poivre
- 1 piment rouge
- eau

Couper le poulet en morceaux et le faire macérer pendant 2 heures au moins avec l’huile, le jus et l’écorce des citrons, les oignons émincés, le piment coupé en morceaux, le sel et le poivre. Bien remuer les morceaux de poulet pour qu’ils soient imprégnés de la marinade.
Egoutter les morceaux de poulet et les faire griller de tous les côtés dans une cocotte.
Retirer les morceaux de poulet et faire revenir les oignons égouttés avec l’huile d’arachide, laisser cuire doucement.
Rajouter la marinade et les morceaux de poulet grillés et mouiller avec de l’eau.
Laisser mijoter 3/4 d’heure et servir avec du riz.

- Le Tiebboudien (riz au poisson) est un plat traditionnel généralement composé de Tiof, un poisson local. Mais vous pouvez lui substituer du colin ou un poisson maigre tels que merlu, aiglefin, dorade… Habituellement, on sert le poisson dans un plat de service, le riz dans un autre et le jus de cuisson en saucière.

Ingrédients pour 5 personnes :
- 1 kg de poisson frais et 100 g de poisson séché
- 1/2 chou vert
- 100 g de tomates concentrées
- 200 g de manioc
- 200 g de carottes
- 200 g de navets
- 2 oignons
- 200 g d’aubergines
- sel/poivre
- 2 piments rouges
- 1 kg de riz
- huile d’arachide
- persil

Découper le poisson en morceaux de 100 g environ.
Préparer la farce en pilant au mortier 1 oignon, le persil et 1 piment ; assaisonner de sel ; piquer chaque morceau de poisson et introduire une petite quantité de cette farce.
Dans une cocotte, faire chauffer l’huile et bien dorer les morceaux de poisson ; mettre dans la cocotte les oignons émincés et faire blondir doucement ; ajouter le concentré de tomate avec un bol d’eau.
Remuer et faire cuire pendant 15 minutes à feu moyen.
Dès que l’huile remonte, ajouter un litre d’eau avec deux cuillères à soupe de sel.
Ajouter également un piment dans la cocotte pour donner du goût à la sauce.
Dès que l’eau bout, ajouter le chou, les carottes et le manioc ; laisser mijoter 40 minutes ; ajouter les navets et l’aubergine ; laisser mijoter 20 minutes.
Ensuite, retirer les légumes et le poisson de la cocotte de telle sorte qu’il ne reste que la sauce.
Mettre le riz dans la sauce, diminuer le feu, recouvrir la cocotte et laisser cuire le riz pendant 40 minutes.
 
Copyright © 2001 TV5MONDE
Retour haut de page