24 heures a Athènes, ça me dit !
La vie
Les gens
Les lieux
Dossiers
Ressources
Les Plus
"Jeux Olympiques, une si longue attente", un reportages de Pascal Priestley et Jason Arvanitis : dimanche 10 juin à partir de 5 heures 20 GMT
A la découverte d'une ville du monde avec TV5 

 

L'année 2004 sera désormais associée à la ville d'Athènes. Les 28èmes Jeux Olympiques s'y inaugurent les premiers jeux du XXIème siècle. La physionomie de la ville en est bouleversée, c'est l'image d'une société moderne entrant dans le nouveau millénaire dont il sera question. Cent huit ans après les premiers Jeux de l'ère moderne, l'olympisme retourne en Grèce, sa patrie. Puristes et historiens auraient préféré que l'événement se produisît en 1996, l'année du centenaire. Les lois du marché en ont décidé autrement.Cette faute de goût chronologique et éthique oubliée, Athènes s'apprête à accueillir les deuxièmes jeux Olympiques de son histoire. Les spécialistes ne retiennent pas en effet les Jeux intercalaires de 1906. Depuis que l'Américain James Connolly a remporté la première médaille d'or des Jeux modernes, celle du triple saut, le 6 avril 1896 à Athènes, après plus de 15 siècles de désert olympique, les Jeux sont passés de l'âge de pierre à celui des multinationales, du dieu dollar et de la télévision toute-puissante.En 1896 à Athènes, entre 250 et 300 athlètes venus de 14 pays s'étaient disputé les 43 médailles d'or mises en jeu. En 2004, ils seront plus de 10.000 issus de près de 200 pays pour 300 médailles d'or. Un essor vertigineux que n'avait sans doute pas prévu le rénovateur des JO, le baron Pierre de Coubertin.

  l’Acropole depuis le stade Kallimarmaron

ATHENES 1896 : LES JEUX DES ORIGINES
Nés en 776 avant J.-C., les Jeux Olympiques de l'Antiquité se déroulèrent tous les quatre ans dans la vallée d'Olympie, en Grèce, pendant près de 1 200 ans. Ce sont ces Jeux qui inspirèrent le baron Pierre de Coubertin, qui décida de créer les Jeux Olympiques de l'ère moderne. Organisés pour la première fois du 6 au 15 avril 1896 à Athènes, ces Jeux attirèrent 311 compétiteurs (exclusivement masculins) représentant 13 pays. 43 épreuves s’y déroulèrent dans neuf disciplines ( athlétisme, gymnastique, escrime, lutte, tir, sports nautiques, cyclisme, équitation et tennis), mais l'intérêt du public se concentra sur le marathon, épreuve imaginée par le Français Michel Bréal pour commémorer la victoire des Grecs sur les Perses en 490 avant J.C.
Depuis lors les Jeux Olympiques se sont tenus à : Paris 1900, Saint-Louis 1904, Londres 1908, Stockholm 1912, Anvers 1920, Paris 1924, Amsterdam 1928, Los Angeles 1932, Berlin 1936, London 1948, Helsinki 1952, Melbourne 1956, Rome 1960, Tokyo 1964, Mexico 1968, Munich 1972, Montréal 1976, Moscou 1980, Los Angeles 1984, Séoul 1988, Barcelone 1992, Atlanta 1996, Sydney 2000.
Pour tout savoir sur l'histoire des Olympiades, téléchargez le bulletin du CIO (comité international olympique) au format RTF

   DR

ATHENES 2004 : LES JEUX DU XXIème SIECLE

Budget : 1,7 milliard de dollars US
Le Gouvernement s’est engagé à payer 1,6 milliard de dollars US pour tous les projets liés aux Jeux. 300 millions de dollars sont consacrés au seul Village Olympique
86% des revenus de l’ATHOC (Comité d’organisation des Jeux Olympiques Athènes 2004) proviennent des droits de télédiffusion, de sponsors nationaux et internationaux, de la vente de licences et de celle des billets d’entrée. Les 14% de différence, soit 238 millions de dollars US, sont pris en charge par l’Etat grec.

Les épreuves : 50 épreuves dans 28 sports
Natation, Tir à l’arc, Athlétisme, Badminton, Base-ball, Basket-ball, Boxe, Canoë-Kayak, Cyclisme, Equitation, Escrime, Football, Gymnastique, Handball, Hockey, Judo, Pentathlon, Aviron, Voile, Tir, Softball, Tennis de table, Taekwondo, Tennis, Triathlon, Volley-ball, Haltérophilie, Lutte.

Cérémonie d’ouverture : le 13 août 2004
Cérémonie de clôture : le 29 août 2004

Equipements en construction / durée des travaux
- Village Olympique
- Centre de la communication audiovisuelle : oct 2001 / fév 2003
- Centre de presse : août 2001 / déc 2003
- Centre du tennis olympique : août 2001 / avr 2003
- Gymnase Nikaia : avr 2001 / fév 2003
- Gymnase Galatsi : juil 2001 / mai 2003
- Gymnase Ano Liosa : mars 2001 / fév 2003
- Centre hippique Markopoulo : sept 2001 / avr 2003
- Centre de tir Markopoulo : août 01 / août 2003
- Stade Panthessalien : oct 2001 / déc 2003
- Stade Pancretan : août 2001 / déc 2003
- Stade Olympique Oaka : nov 2001 / déc 2003
- Centre de natation Oaka : nov 2001 / déc 2003
- Gymnase pour les épreuves en salle et entraînement : nov 2001 / déc 2003
- Piste de cyclisme :nov 2001 / déc 2003
- Stade de la Paix et de l’Amitié : jan 2002 / jan 2003
- Stade Kaftanzogleio de Théssalonique : jan 2002 / déc 2003
- Stade national de Patras : jan 2002 / déc 2003
- Centre d’aviron et de canoë de Schinias : fin 2001 / fin 2004
- Centre de canoë et de slalom de Rizari : fin 2001 / fin 2004
- Centre de beach volley et aménagement de la zone du Phaliron : fin 2002 / fin 2004
- Centre de navigation de Agios Kosmas : début 2002 / jan 2004
- Complexe Olympique de Hellenikon : mi 2002 / jan 2004

Equipements préexistants
- Stade Panathénien
- Centre hippique et la piscine de Goudi
- Centre d’Athènes pour le cyclisme de route
- Stade national pour le tir à l’arc
- Courts de Goudi pour le badminton
- Piscine Galatsi pour le water polo

Chiffres : les ressources humaines
- 24.000 athlètes et accompagnateurs (dont 7. 000 pour les Jeux Para Olympiques
- 180.000 personnes employées
- 4.250 juges et arbitres
- 18.000 sponsors et leurs invités
- 23.000 accréditations pour la presse
- 6.000.000 de détenteurs de billets

 


Chiffres : l'appétit des athlètes

- 80.000 litres de lait seront consommés par les Athlètes des jeux Olympiques et Paralympiques, ainsi que :
- 36.000 boites de viennoiseries
- 20 tonnes d’œufs
- 25 tonnes de fromages et produits laitiers
- 300 tonnes de fruits et de légumes
- 85 tonnes de fruits de mer et de poissons
- 35 tonnes de volailles
- 120 tonnes de viande
- 15 camions frigorifiques affrétés quotidiennement pour le transport des denrées
- 20.000 employés seront impliqués dans la logistique de l’alimentation (transports , producteurs, restauration) dont :
- 250 cuisiniers et 250 assistants pour le seul Village Olympique
- 2.500 personnes seront directement affectées à la nutrition des 24.000 athlètes et leur accompagnateurs
- 3 restaurants créés au village
- 6.000 repas par heure seront préparés au réfectoire principal
- 50.000 repas par jour
- 100 tonnes de nourriture consommées quotidiennement
- 54 tonnes de détritus quotidiens

  LIENS
  • Le site officiel, bénéficiant de mises à jour régulières :
    Comité d’organisation des Jeux Olympiques Athènes 2004 (ATHOC)
    http://www.athens.olympic.org
  Crédits :
Copyright © 2004 TV5
Illustrations :
Copyright © ATHOC 2004
Retour haut de page